archal


archal

archal [ arʃal ] n. m. sing.
XIIe; lat. orichalcum, gr. oreikhalkos « laiton »
Fil d'archal, de laiton.

archal nom masculin singulier (latin aurichalcum, du grec oreikhalkos, laiton) Vieux. Fil d'archal, fil de laiton passé à la filière. ● archal (difficultés) nom masculin singulier (latin aurichalcum, du grec oreikhalkos, laiton) Prononciation [&ph85;ʀ&ph85;&ph96;], comme pour rimer avec maréchal. ● archal (expressions) nom masculin singulier (latin aurichalcum, du grec oreikhalkos, laiton) Vieux. Fil d'archal, fil de laiton passé à la filière.

⇒ARCHAL, subst. masc.
Peu usité. Alliage de cuivre et de zinc. Synon. laiton :
1. Elle s'arrêta dans une sorte de cul-de-sac, bordé au nord par cette caserne (...); au sud, par une échoppe à fritures et à crêpes, (...), et par un sordide marchand de bric-à-brac, à la porte duquel pendaient en désarroi des crinolines dont les chairs s'étaient dissoutes et dont les carcasses d'archal sonnaient aux vents.
HUYSMANS, Marthe, 1876, p. 128.
Spéc. Fil d'archal. Fil de fer ou de laiton généralement recouvert de coton, de papier, etc., et destiné aux usages les plus divers :
2. Il tirait à tour de bras la sonnette, tant et si bien que le fil d'archal en péta, et que le cordon lui resta à la main comme un tronçon d'épée à la main d'un champion.
P. BOREL, Champavert, Passereau, l'écolier, 1833, p. 188.
3. Elle [Emma] le jeta dans le feu [son bouquet de mariage]. Elle le regarda brûler. Les petites baies de carton éclataient, les fils d'archal se tordaient, le galon se fondait...
FLAUBERT, Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 77.
P. ell. :
4. Les camélias, dont les touffes se gonflaient au bout de leurs tiges d'archal, débordaient les cristaux sur la table.
VILLIERS DE L'ISLE-ADAM, Contes cruels, Le Convive à Nina de Villard, 1883, p. 127.
P. métaph. :
5. ... de cet esprit [de conduite] j'en ai vraiment montré, hein, quand j'ai renoncé au théâtre, la veille de mon début? Quel fil d'archal, bon Dieu, j'aurais fait! ... tandis que j'ai emmanché mon affaire autrement...
E. DE GONCOURT, La Faustin, 1882, p. 34.
Rem. Selon RHEIMS 1969 « sottise, guêpier (dans lequel on tombe) » peut-être allus. au métier d'acrobate, faisant ses tours sur un fil d'archal, de là : « aventure risquée, dangereuse », le fil d'archal étant partic. fin.
PRONONC. :[]. Pour la prononc. [--] dans archal, archard, archée, archevêque, cf. FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 334 (cf. aussi NYROP Phonét. 1951, p. 160, § 191).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1170 orchal « laiton » (Rois, p. 256 ds GDF. Compl. : Hyram refist vaissele de meinte baillie poz e chanes e pichers; e furent tuit de orchal); 1177 archal (CHR. DE TROYES, Chevalier Lion, éd. W. Foerster, 5517 ds T.-L.) à partir de 1600, seulement ds l'expr. fils d'archal (O. DE SERRES, Théâtre d'Agric. VIII, 2 ds HUG. : Un petit plancher fait avec des buschetes de menu bois ou un trelis de fil d'archail).
Du lat. aurichalcum « laiton, cuivre jaune » (PLAUTE, Pseud., 688 ds TLL s.v., 1493, 54); altération de la forme orichalcum (gr. ) d'apr. aurum (CICÉRON, Off., 3, 92, ibid., 1493, 56); d'où la forme a. fr. orchal; ar- initial demeure inexpliqué (peut-être pour éviter la rencontre avec or, la couleur de l'archal, plus pâle, ressemblant plutôt à celle de l'argent?).
STAT. — Fréq. abs. littér. :30.
BBG. — BARB. Misc. 1 1925-28, p. 15. — CHESN. 1857. — Comm. t. 1 1837. — DUVAL 1959. — GAUDIN (M.). Parasitisme. Vie Lang. 1969, p. 700. — GAY t. 1 1967 [1887]. — JOSSIER 1881. — LABORDE 1872. — Mots rares 1965. — NIGRA (C.). Note etimologiche e lessicale. Z. rom. Philol. 1904, t. 28, p. 642. — RHEIMS 1969.

archal [aʀʃal; aʀkal] n. m. sing.
ÉTYM. 1170, orchal; archal, 1177; fil d'archal, XIVe; du lat. aurichalcum, altér. d'après aurum « or » de orichalcum, grec oreikhalkos « laiton », de oros « montagne », et khalkos « cuivre ».
Laiton (usité dans l'expression fil d'archal).
1 Une fenêtre (…) accommodée de barreaux de fer et de fil d'archail (archal).
O. de Serres, Théâtre d'agriculture, V, 3.
2 Les petites baies de carton éclataient, les fils d'archal se tordaient, le galon se fondait; et les corolles de papier, racornies, se balançant le long de la plaque comme des papillons noirs, enfin s'envolèrent par la cheminée.
Flaubert, Mme Bovary, I, IX.
Littér. et rare. (Autres syntagmes). || Carcasses d'archal (Huysmans), tiges d'archal (Villiers).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • archal — ARCHAL. s. m. Leton. Il n est guere en usage qu en cette phrase. Fil d archal. Un treillis de fil d archal. il faut attacher cela avec du fil d archal …   Dictionnaire de l'Académie française

  • archal — ARCHAL. Voyez Fil …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • archal — (ar chal) s. m. Laiton. Usité seulement dans cette locution, fil d archal. •   Les Russes se servaient, pour leurs calculs, de petites boules enfilées dans des fils d archal, VOLT. Charl. XII, 1. REMARQUE    Fil d archal est une locution souvent… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ARCHAL — Voyez FIL …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ARCHAL — n. m. Voyez FIL …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • archal — nm. => Fil …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • archal — …   Useful english dictionary

  • Fil d'archal — ● Fil d archal fil de laiton passé à la filière …   Encyclopédie Universelle

  • rchal — archal …   Dictionnaire des rimes

  • Liste Des Anciens Métiers — Listes des anciens métiers Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Agnelier Albergeur, Aubergiste Allumeur de réverbères Amar …   Wikipédia en Français